recherche/ajax.html

Choisir son boîtier PC

Le boîtier d’un ordinateur n’est pas toujours une pièce facile à choisir lorsqu’on veut assembler une nouvelle machine, parfois délaissé au profit de composants plus mis en avant comme les processeurs ou les cartes graphiques. Néanmoins, vous allez voir qu’il est au contraire nécessaire de réfléchir suffisamment à son choix lors du montage d’un ordinateur, car un boîtier PC revêt une importance cruciale sur certains aspects. Voici les principaux éléments à connaître pour savoir comment choisir un boîtier de qualité et surtout adapté à son utilisation.

Un rôle important pour le PC

Comme nous le rappelons parfois, il est très important de comprendre qu’un bon PC est avant tout un ordinateur équilibré. Aucun des composants ne doit prendre le pas sur l’autre en termes de gamme et de puissance ! Si vous comprenez qu’avoir des roues de 4x4 sur une 2CV est un choix quelque peu limité, alors vous partagerez ce point de vue d’autant plus facilement…

Quel budget consacrer au boîtier ?

Le boîtier d’un PC ne déroge pas à la règle. Vous devez consacrer une partie de votre budget suffisante pour ce composant, et pas le considérer comme une simple coquille extérieure servant à cacher le hardware et ses vilains câbles, même si c’est aussi l’un de ses objectifs. Il a aussi un rôle majeur pour la stabilité de votre configuration. Avant de voir pourquoi, rappelons rapidement les différents types de boîtiers qui existent.

intérieur boîtier NZXT Gamer

Le format d’un boîtier d’ordinateur

Sachez simplement que le type de carte mère est lié au type de boîtier, pour une simple question de dimensions et ainsi pouvoir faire rentrer celle-ci dans le boîtier. Il en existe 3 principaux cités par ordre décroissant de taille :

  • Les boîtiers ATX standard : les plus courants, et aussi les plus gros, presque tous les types de carte mère peuvent être intégrées dedans. Les moyennes tours et les grandes tours en font partie
  • Les boîtiers micro ATX : plus légers, discrets, et facilement transportables. Une carte mère compatible doit être de type micro-ATX, sachant qu’ils acceptent généralement les formats mini-ITX. Ce type concerne généralement les mini boîtiers
  • Les boîtiers mini-ITX : encore plus petits que les boîtiers micro-ATX, ils servent généralement pour une configuration très discrète de type HTPC, avec un faible encombrement. Ils peuvent être placés directement sur une table ou un meuble TV à côté de votre box internet, sans que grand-monde ne se doute qu’il s’agisse d’un ordinateur ! Il sert avant tout de plateforme multimédia pour la lecture de tous les fichiers audios et vidéos type Blu-Ray, DivX, mp3…Les cartes mères doivent être de type mini-ITX.

Nuisances sonores et refroidissement du boîtier d’ordinateur

Le boîtier aura un rôle majeur sur les nuisances sonores dégagées par le PC. Celui-ci a tendance à faire du bruit en fonctionnement (craquements, vibrations, grattements…) du aux pièces mécaniques du type disques durs et ventilateurs. Un boîtier de qualité pourra limiter ces nuisances, grâce à une finition correcte, mais aussi par la présence de ventilateurs suffisamment grands pour ne pas tourner trop vite (plus un ventilateur est grand, moins il tourne vite pour déplacer la même quantité d’air, et moins il fait de bruit). Le boîtier Silencio est par exemple spécialisé dans la lutte contre ces nuisances. Nous vous le conseillons si vous souhaitez disposer d’un boîtier silencieux spécialisé dans la lutte contre le bruit.

On trouvera la plupart du temps 1 ventilateur à l’arrière pour éjecter l’air chaud. C’est suffisant pour un PC Gamer pas cher, tandis que 2 ventilateurs sont un standard correct pour un ordinateur de jeux classique, et au moins 3 ventilateurs pour accompagner un PC Gamer puissant. Si vous souhaitez modifier plus tard le nombre et la taille des ventilateurs, les tours ont généralement des emplacement supplémentaires.


L’aspect esthétique du boîtier

En plus de ces nombreuses caractéristiques techniques, il serait tout de même dommage de ne pas se faire plaisir ! Après tout, l’aspect esthétique compte aussi pour un ordinateur de bureau, qui occupe une place généralement centrale dans une pièce et un volume parfois important. Autant ne pas enlaidir son appartement ou son bureau de travail… Vous pouvez opter pour des PC bureautiques discrets et stylisés, ou pour un PC Gamer au look plus agressif. Bref, un large choix est possible selon vos goûts.

boîtiers PC

Volume d’espace interne

Le boîtier est avant tout un espace de stockage des composants de la configuration. C’est pourquoi il faut qu’il soit suffisamment grand pour contenir tout votre matériel. Pour simplifier, les baies 3,5" contiendront vos disques durs, et les baies 5,25" les lecteurs optiques (lecteurs DVD, Blu-Ray…). Il ne faut pas prévoir trop juste, car il sera très difficile dans les faits d’arriver à tout faire rentrer et obtenir un « cable management » correct.

Le Cable Management est la gestion « rationnelle » des câbles reliant vos composants à la carte mère et l’alimentation. Au-delà de l’aspect esthétique, il s’agit d’une sécurité (éviter que des câbles touchent les composants ou les pales d’un ventilateur), d’un confort d’utilisation (pouvoir changer des pièces facilement), et d’une optimisation du refroidissement (les flux d’air ne sont pas déséquilibrés par des obstacles). C’est encore plus vrai si vous souhaitez créer votre PC puis l’assembler vous-même : les cartes graphiques ont beaucoup grossi depuis quelques années, et il n’est pas toujours facile de faire tenir une carte graphique, plusieurs disques durs, une carte Wi-Fi, une carte son… le tout dans un même boîtier !


Le front panel, ou ports de façade

Les ports en façade servent à vous simplifier la vie et épargner votre dos en permettant le branchement et débranchement faciles de disques durs externes et autres clés USB, voire d’appareils photos et camescopes Firewire.

C’est pourquoi il sera judicieux de vérifier le Front Panel de votre boîtier si vous utilisez souvent ces matériels (USB 3.0 en façade, port e-Sata à destination des disques durs externes de ce format, port Firewire, une prise casque…). Ces ports sont reliés à l’intérieur du boîtier sur la carte mère : si le front panel contient 1 ou 2 ports USB 3.0, il faut généralement un connecteur USB 3.0 interne sur la carte mère.