recherche/ajax.html

Choisir un kit Watercooling

Ce guide d'achat sur le refroidissement à eau a pour objectif de vous expliquer ce qu'est le watercooling et comment ce dernier peut notamment être utilisé pour refroidir votre processeur. Tout comme le refroidissement à air (Aircooling), le watercooling va refroidir votre CPU mais d'une façon différente. Si leurs fonctions sont les mêmes, ces 2 types de refroidissement sont distincts sur de nombreux points. Enfin, nous reviendrons succinctement sur quelques exemples de kits watercooling tout-en-un ayant un bon rapport en termes de qualité et de prix.

Qu'est-ce que le watercooling ?

Le watercooling est une technique destinée au refroidissement liquide des principaux composants d'un PC. Couramment, un ordinateur se refroidit par l'air par le biais d'un radiateur en aluminium qui capte la chaleur du composant (le processeur par exemple) et par un ventilateur dissipant la chaleur emmagasinée par le radiateur. Vous pouvez voir par exemple notre guide sur les ventirads PC.

En comparaison avec l'aircooling, le refroidissement des composants par de l'eau est plus intéressant dans certains domaines. Tout d'abord, de par ses propriétés physiques de fluide caloporteur, l'eau conduit mieux la chaleur. Ensuite, l'eau est plus dense que l'air : pour refroidir une quantité de chaleur équivalente, il faut donc moins d'eau. La chaleur engendrée par les composants tels que le processeur et la carte graphique est ainsi évacuée plus rapidement par le watercooling.


Comment fonctionne le watercooling ?

L'eau chauffée par les composants doit être refroidie pour le bon fonctionnement du système. Ainsi, par le biais des tuyaux, l'eau circule dans un ou plusieurs radiateurs. L'eau passe dans les radiateurs et l'air qui traverse ces derniers, avec l'aide des ventilateurs, refroidit l'eau contenue. Plus généralement, un circuit de watercooling est constitué au minimum de quatre composants principaux :

  • Un réservoir afin d'améliorer le remplissage et éliminer les bulles du circuit
  • Une pompe pour faire circuler l'eau dans le système
  • Un waterblock pour le CPU et pour le GPU
  • Un ou plusieurs radiateurs ayant pour fonction de refroidir l'eau.
  • Une paire d'embouts dans lesquels sont intégrés les tuyaux pour créer un circuit fermé.
Fonctionnement Watercooling

Pour quel type d'utilisateur ?

Le watercooling est idéal pour les joueurs passionnés, car il permet de rendre votre PC silencieux en toutes circonstances. De plus, le watercooling est également adéquat pour les personnes adeptes de l'overclocking. Pour cause, l'augmentation de la fréquence d'origine des composants entraine une hausse de la consommation et donc de la production de chaleur émise. Or, si vous laissez votre PC surchauffer, ce dernier risque de ne pas trop apprécier et de ne plus fonctionner correctement.


Focus sur les Watercoolings tout-en-un pour processeur

Chez monPCsurmesure.fr, nous proposons des kits de watercooling all-in-one CPU. Contrairement aux configurations watercoolées standards, ces systèmes AIO ont l'avantage d'être prêt-à-l'emploi, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas besoin d'un entretien régulier. L'esthétisme, la simplicité de mise en place et le gain de place sont les trois principaux points positifs de ces kits tout-en-un.

Il existe des dizaines de modèles de watercooling pour processeur disponibles. Cela s'explique par le fait que les constructeurs, dans le but de se différencier, modifient la forme du waterblock, le diamètre des tuyaux ou encore la dimension du radiateur. En réalité, ces modifications n'impactent que très relativement le fonctionnement des watercoolings. A titre d'exemple, un tuyau de 60 mm de diamètre ne produit aucun gain par rapport à un tuyau de 30 mm, car ces derniers sont compatibles avec un radiateur de 120 mm.

Sur monPCsurmesure.fr, nous proposons un hybride entre kit tout-en-un et Watercooling complet avec le kit de refroidissement Thermaltake R240 comprenant un waterblock, une pompe D5 avec réservoir, un radiateur 240 mm, six embouts à compression en chrome, deux ventilateurs Luna 12 LED rouge, un tube, un liquide de refroidissement rouge et d’autres accessoires. Affichant une performance et une fiabilité exceptionnelles ainsi qu'un esthétisme moderne, ce kit saura satisfaire les passionnés !

Thermaltake R240

Quelques best-seller en kit Watercooling tout-en-un

Les kits Watercooling tout-en-un servent à refroidir uniquement votre processeur et s'installent aussi simplement qu'un ventirad à air classique. Parmi les kits de watercooling disponibles sur notre site, monPCsurmesure.fr a sélectionné pour vous quelques exemples ayant un bon rapport qualité/prix. Sachez que les constructeurs proposent généralement des logiciels de suivi et de monitoring de leur kit Watercooling tout-en-un :

Le kit Watercooling Corsair Hydro Series H60 est une solution de refroidissement du processeur qui est devenue bien plus simple d'installation et qui est offerte même aux moins connaisseurs du montage PC. Le kit Watercooling H60 est compatible avec les sockets AM2/AM3 pour AMD et 1155,1151... pour Intel. Il est un bon produit d'entrée de gamme.

Ce kit tout-en-un Hydro Series H150 en impose avec son radiateur de 240 mm. Cette imposante surface d'échange thermique permet de maintenir votre processeur à une température idéale même si vous overclockez.

Le Silent Loop de Be Quiet est conçu pour offrir une installation facilitée et pratique grâce à des tubes flexibles de 390 mm de long, ce kit watercooling tout-en-un est un choix sans compromis pour des configurations nécessitant une importante dissipation thermique. Il est également compatible sur les plateformes AMD et Intel. Ses radiateurs en cuivre, muni d'un ventilateur 120 mm, offrent un refroidissement de haute performance.

Le tout nouveau Water 3.0 Riing RGB Series conçu par Thermaltake est un moyen de refroidissement liquide RVB 256 couleurs tout-en-un avec deux ventilateurs intégrés de 120 mm. Ces ventilateurs ont une pression statique élevée et un contrôleur de ventilateur intuitif. En plus d'un look à vous couper le souffle, ce kit watercooling offre des performances de très bonne qualité !

kit watercooling thermaltake ring RGB 360

Concevoir un circuit de watercooling complet

Un radiateur de 120 mm doté d'un ventilateur tournant à 1000 tours par minute dissipe aux alentours de 100 Watts avec un delta air/eau de 10 degrés. Sachant que le delta est l'écart de température entre l'air ambiant et celle de l'eau du circuit. De ce fait, vous pouvez ajuster votre watercooling pour le rendre discret et silencieux. A présent nous allons maintenant voir les radiateurs nécessaires en fonction de la consommation électrique maximale des composants.

Le processeur

Les CPU possèdent une enveloppe thermique. Par exemple, si un CPU note un TDP de 120W, il ne les dépassera pas. De ce fait, un radiateur de 120 mm est amplement suffisant pour un CPU non-overclocké. Si vous pratiquez l'overclocking, il vous faudra dans l'idéal prévoir le double, soit 240 mm pour cet exemple.

La carte graphique

Les WC possédant plus de contraintes, la configuration doit être plutôt haut de gamme. Il faut donc que la carte graphique soit performante. Les puces de bonne qualité ont en général un TDP allant de 200 à 350 W. Ainsi, selon la règle énoncée plus haut, si vous souhaitez garder un refroidissement efficace, il vous faut au minimum un radiateur de 240 mm.

Le chipset et la RAM

Si vous ne pratiquez pas d'overclocking, il y a peu de chance que ces deux composants surchauffent votre système. Un ventilateur de 80 mm situé au niveau des barrettes de RAM est suffisant si vous ressentez un réchauffement.

Le boitier

Avant la réalisation de votre circuit, vous devez décider si vous incorporez votre watercooling dans le boitier ou à l'extérieur. L'intérêt d'intégrer le watercooling est qu'il est plus esthétique et nécessite moins de place. De plus, le choix du boitier dépend aussi de votre budget. Le boitier moyenne tour Thermaltake Core P5 disponible sur notre site possède un bon rapport en termes de qualité/prix.

Thermaltake Core P5

Les éléments d'un circuit de watercooling complet

Faisons un tour des différents éléments constituant un circuit de watercooling.

  • Les radiateurs : il existe deux types de radiateurs ; les actifs et les passifs. Les derniers marchent sans ventilateur et sont silencieux mais sont pas contre très volumineux. Devant être à l'air libre, ils ne peuvent pas être intégrés à un boitier. Concernant les radiateurs actifs, ils se déclinent en deux largeurs : 120 et 140 mm, et sont compatibles avec des ventilateurs s'intégrant dessus. L'idéal étant un radiateur assez épais et peu dense. Sur monPCsurmesure.fr, vous pouvez retrouver le Cooler Master Nepton 240 mm qui offre un bon rapport en termes de qualité/prix.
  • Les pompes : le fabricant Laing se détache des autres par la qualité de ses pompes, dont les deux modèles principaux sont la DDC et la D5 Vario. Cependant, le prix de ces pompes est assez élevé. Si vous souhaitez une pompe plus accessible, regardez les modèles proposés par EKWaterBlocks.
  • Les réservoirs : il existe trois types de réservoirs ; les encastrables dans des baies, les cylindriques et les réservoirs-tops fixés à la pompe. Ces réservoirs se valent, ils dépendent surtout de vos besoins.
  • Les waterblocks CPU : vous devez prendre en compte plusieurs éléments à classer par ordre d'importance. Concernant le socket du processeur, il n'existe que deux fournisseurs de processeurs: AMD et Intel. Pour connaitre le socket de votre processeur, il suffit de lire ce qui est inscrit sur la boite. Vous devez également faire attention au métal qui compose le waterblock et au phénomène d'oxydo-réduction qui peut abîmer le circuit de watercooling. Afin de ne pas rencontrer de problèmes, il est préférable d'éviter les matériaux en aluminium et de favoriser ceux en cuivre, laiton, acétal ou encore métal nickelé. Les variations de prix s'expliquent bien souvent par le métal utilisé, la finition, le bundle, la présence de LED et d'autres éléments. D'une manière générale, il y a peu de différences en termes de performances entre les watercooling. Autre critère de choix, le look. Et pour ce critère, tous les goûts sont dans la nature.
  • Les waterblocks GPU : plus volumineux que les waterblocks CPU, les GPU sont très nombreux. Ainsi, il existe plusieurs critères à retenir afin de faire le bon choix. Concernant la marque du GPU et le design de la carte graphique, il existe deux fabricants sur le marché des cartes graphiques : AMD et NVIDIA. Chaque nouvelle carte est pensée en fonction du circuit imprimé (PCB) sur lequel est rattaché le GPU, la RAM, l'alimentation ainsi que le système de refroidissement. Par la suite, les matériels informatiques, Asus par exemple, proposent leur propre design pour le PCB des cartes graphiques.
  • Les embouts raccordent un tuyau à un élément du watercooling. Vous pourrez retrouver deux familles d'embouts, dont nous allons parler succinctement. Les embouts à coiffe : ils limitent les fuites grâce à leur coiffe. Ces embouts ont une forme cylindrique percée et un pas de vis venant serrer et sécuriser le tuyau. Les dimensions sont en millimètres et sous forme de fraction. Le plus petit nombre indiquant le diamètre interne et le plus grand l'externe. Les embouts cannelés : ils sont moins chers que ceux à coiffe. Le cannelé se rattache au tuyau par le biais d'un collier ou d'une bague souvent incluse. Contrairement aux embouts à coiffe, les cannelés s'adaptent à n'importe quel diamètre externe de tuyau.
  • Les raccords : ils se placent entre un embout et un composant du watercooling ou entre deux tuyaux.
  • Les adaptateurs : ils sont la transition entre deux diamètres de tuyau et s'insèrent entre ces derniers ou entre un tuyau et n'importe quel élément.
  • Les tuyaux : vous pourrez trouver une multitude de tailles de tuyau, plus ou moins rigides. Parmi les fabricants de tuyaux de bonne qualité il existe Tygon, Masterkleer.

Quelles sont les contraintes ?

Il est important de contrôler la température des composants, par exemple par le biais d'un logiciel adapté. Un autre inconvénient est celui du coût. Le tarif d'entrée de gamme commence aux environs de 80 euros concernant un système ne refroidissant que le processeur. Dans d'autres cas, comme le refroidissement complet par l'eau, les prix peuvent atteindre les 800 euros. Si vous souhaitez refroidir la carte graphique et le processeur, il faudra compter en moyenne 300 euros.

De plus, si vous souhaitez modifier votre configuration, vous devrez aussi changer le circuit de watercooling. L'échange de votre carte graphique pour une autre vous obligera également à modifier le watercooling, au profit d'un waterblock adapté. Enfin, étant donné que les composants mécaniques ne supportent pas l'eau, sachez qu'une fuite de watercooling peut être fatale. Le liquide de refroidissement du watercooling est fortement conducteur. De ce fait, une fuite endommagerait fortement votre PC.